mar
01
2016

On assiste impuissamment les menaces de la rivière Ntahangwa.

2.jpg

Une partie des lattrines de l'ECOFO Mutanga Sud emportée déjà par Ntahangwa

La rivière Ntahangwa est l’une des rivières qui traversent la Mairie de Bujumbura et qui se déversent dans le Lac Tanganyika. Elle prend sa source dans les hauteurs des Mirwa. Sur son passage, surtout pendant la période pluvieuse, avec l’augmentation de son débit, cette rivière détruit ses berges et les infrastructures riveraines.

A l’ECOFO Mutanga Sud, une partie des latrines est déjà dans l’eau. La route reliant Mutanga Sud et Quartier Mugoboka est menacée de la rupture. A l’ECOFO du jardin public Nyakabiga, deux salles de classes déjà abandonnées sur le point de s’écrouler. Certaines maisons, à côté dans le Kigobe, sont désertes. Les occupants ont déménagé de peur de partir avec les bâtiments dans la rivière Ntahangwa. (Pour constater l’ampleur des dégâts, consulter les photos).

La population y assiste impuissamment et préfère plutôt vider leurs ménages. « Quand nous demandons le secours des autorités, la réponse est qu’il n’y pas d’argent. Et cela date de longtemps ». Au Ministère de l’environnement, l’aménagement de la rivière Ntahangwa en béton demande un cout très élevé. D’après le Directeur Générale de ressources en eau, on a commandité une étude pour évaluer les besoins.

Suivez à ce propos le Directeur Général des ressources en eau.

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 

Partager