sep
08
2015

Beaucoup de défis dans le secteur de l'éducation à la veille de la rentrée scolaire.

Ce lundi la ministre de l’Enseignement, Dr. Janvière Ndirahisha, a ouvert une session de formation pour les 1 .020 formateurs des formateurs. Ils vont à leur tour former 1200 enseignants du secteur privé et 15.140 du secteur public. Ces enseignants vont encadrer les classes de 9ème année. Depuis deux ans, le Burundi a opté pour le système de l’Ecole Fondamentale où la pratique est le moteur de cet enseignement. Après la 9ème, l’élève sera à mesure de s’orienter professionnellement au cas où il ne continue pas les études. Un système que les experts de l’éducation saluent, mais décrient le manque de préparation du gouvernement pour un système aussi ambitieux que celui de l’Ecole Fondamentale.

A côté de ce nouveau système d’enseignement, les défis à relever sont nombreuses à la veille de la rentrée scolaire : les résultats du concours pour les enfants de 6ème année ne sont pas connus, les élèves qui terminent la 10ème année ne sont pas encore orientés et surtout les nouveaux manuels de la 9ème année encore indisponibles. A toutes ces questions, la ministre de l’Enseignement, Dr. Janvière Ndirahisha rassure que son ministère entend résoudre toutes ces questions avant le début de l'année scolaire .

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 

Partager