mai
12
2015

Beni : l'armée congolaise appelle à ne pas paniquer

Au lendemain d’une nouvelle incursion qui a couté la vie à des civils à BENI, une délégation gouvernementale est arrivée sur place mardi en provenance de Kinshasa. L’ équipe conduite par Evariste BOSHAB, vice – premier ministre, ministre de l’intérieur et sécurité, a pour mission d’ évaluer à fond la situation sécuritaire et prendre des mesures pour ramener le calme. La dernière attaque perpétrée dans la nuit de lundi à mardi à KALUNGA, village situé à 15 km de l’aéroport de MAVIVI a fait trois morts et plus de 5 blessés, selon un bilan officiel. L’information donnée par la société civile locale est confirmée par les sources militaires. L’armée qui dit avoir repoussé l’attaque appelle la population à ne pas céder à l’intox et aux manipulations politiciennes. Mardi devant la presse, le porte – parole de l’opération SUKOLA 1 a affirmé que les rebelles ougandais de l’alliance des forces démocratiques, auteurs présumés de ce massacre sont affaiblis et leur nouveau mode opératoire a pour finalité de décourager le mariage entre l’armée et la population. Major VICTOR MASSANDI invite par ailleurs les leaders d’opinion à cesser de faire la propagande de l’ennemi. Il est au micro de Jean Pierre KAYEMBE

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 
Durée: 
00:01:46

Partager