mar
07
2016

Des journalistes à la collecte de caleçons pour écolières pauvres de la Province de l’Est

Emma Claudine et Clémentine Barada sont deux journalistes de Radio Salus en mission de reportage dans les écoles de la province de l’Est. Elles ont été surprises de collecter des témoignages selon lesquelles des écolières pubères se passent des vêtements d’intérieur dits Caleçons quand elles entrent dans les mentruations périodiques (les règles). Il leur est demandé de les laver après utilisation avant de les rendre à leurs propriétaires.

Les agents d’hygiène corporelle trouvent que cette pratique peut être à l’origine de beaucoup de problèmes de santé plus que ceux qu’elle résoud pour ces jeunes filles pubères de la ruralité pauvre.

"Au cours de nos reportages sur les conditions de vie des écolières et élèves pubères, nous avons été curieuses de voir les effets personnels intimes de ces jeunes filles. Nous avons constaté que ces dernières se prêtaient mutuellement des caleçons spécialement dans leurs périodes de règles (mentruations) afin que les serviettes dites cotex puissent s’y appliquer", a confié Claudine à IGIHE.

"A voir une jeune élève pubère incapable de s’offrir un caleçon à cause de la pauvreté, au moins elle est très sensibilisée à l’hygiène corporelle, imaginez ce qu’il en est d’une fille paysanne qui n’a jamais été à l’école ! Il y a de sérieux problèmes dans la paysannerie rwandaise. Ils sont longtemps restés tabous.

Nous nous engageons à en parler publiquement pour lancer le débat. Nous nous commettons à collecter des caleçons à distribuer aux jeunes filles pubères incapables financièrement de s’en procurer. Et nous avons beaucoup d’espoir que nous en collecterons nombreux", a décidé Claudine invitant les Rwandais capables à lui envoyer des dons en caleçons qu’ils peuvent avoir.

Emma Claudine dit que la campagne de collecte des caleçons a commencé sur les réseaux sociaux à partir du 2 mars 2016. Elle dit que cette idée a eu beaucoup de supporters.

"Une nouvelle heureuse, l’artiste Danny Vumbi a décidé de s’embarquer à notre cause pour la sensibilisation de gens à la collecte de ces vêtements d’intérieur dits caleçons pour les jeunes filles de la province de l’Est", a-t-elle ajouté.

L’exercice de collecte des caleçons pour leur redistribution aux jeunes filles pauvres de l’Est du pays se fera désormais au cours du mois de mars de chaque année. Déjà collectés, les caleçons seront redistribués aux jeunes filles pauvres qui seront choisies par les dirigeants des Groupes scolaires et des instances de base qui seront ciblés.

Cet exercice de distribution de ces caleçons se déroulera aux débuts d’avril de chaque année.
IGIHE

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 

Partager