jui
12
2016

FIZI: Une délégation dépêchée par le Président Joseph Kabila est arrivee à Kilembwe .

General_SIKATENDA_avec_la_delegation.jpg

General_SIKATENDA_avec_la_delegation

C'est à l'étape de Kindu que le Chef de l'Etat a instruit son Directeur de cabiné , Docteur Nehemie Mwilanya Wilondja, au sujet des messages de haine ethnique prononcé par le Général SIKATENDA lors de la célébration de la fête de cinquante sixième anniversaire de l’Indépendance de la RDC à LULIMBA au sud du Territoire de Fizi.
Le Chef de l'Etat a délibérément choisi une composition communautaire, car le nom du General Sikatenda était cité à tort et à travers dans plusieurs rapports tant nationaux qu'internationaux.

C'est donc le vendredi 8 juillet que la délégation de 7 personnes est arrivee à Kilembwe après une escale à Saramabila au Maniema. Elle sera reçue pour un entretien avec le General le lendemain samedi dans la salle paroissiale de Nakiriza de KILEMBWE, en présence de tous les chefs coutumier, la société civile et quelques notables. Egal a lui même, le General Sikatenda, en présence de son épouse, a commencé par fustiger le fait que ce coin de la République, débaptisé sous le nom de Hewa Bora par Laurent Désire Kabila, est à l'abandon alors que c'est le berceau même de la Révolution dont il reste l'un des derniers survivants.
Il a invité le Chef de l'Etat à matérialiser son projet d'ériger un site historique "à l'endroit où fut enterré son nombril". Endroit que Sikatenda affirme protéger jalousement car il se souvient comme si c'était hier, du jour où le maquisard "Laurent Désire Kabila a eu son premier garçon."

Le Général a par la suite, reconnu avoir tenu un meeting le 30 juin pour exprimer son ras le bol par rapport à tout ce qui se raconte à son sujet. Il mettra par contre au défi quiconque va prouver les accusations de torture ou d'élimination de bétail. "Nini ni kisingizio kwa wale wote wanaotaka kutu rejesha miaka ya nyumba" a martelé en langue swahili, cet ancien compagnon de lutte de Laurent Désire Kabila.

A la fin de la rencontre, le vieux General a tenu à accompagner ses hotes jusqu'à la piste d'aviation de Saramabila, située à 65 kilomètres du lieu dit Hewa Bora. Comme le veut la tradition, Sikatenda a offert à ses hôtes une chèvre, un sac de riz et une quantité incommensurable de régimes de bananes. Il a à son tour adresse un message au Président Kabila: il peut en toutes circonstances compter sur le berceau de la Révolution qui se trouve à Kilembwe Hewa Bora.

Hewa Bora se trouve assez haut dans la montagne sur le mont Makanga entre les villages Kibili et Kisengela1 dans la région de Kilembwe, secteur de Lulenge.
En 1967, alors que Laurent-Désiré Kabila et le noyau des dirigeants du nouveau Parti Révolutionnaire Populaire - P.R.P. tentent de nouer des contacts avec des groupes nationalistes révolutionnaires Babemba au Sud-Kivu pour disposer de combattants sur lesquels appuyer leur nouveau mouvement, ils se heurtent à une opposition sur le terrain.
Laurent Désire Kabila, qui n'était pas en bons termes avec le « général » Shabani Mahulani Ndalo est fait prisonnier dans le village de Nondja par un chef rival des forces rebelles du secteur de Lulenge, Pierre Masoso, un commandant muBembe faisant partie de la « mouvance du maquis Shabani Ndalo ».
Mzee L.D Kabila sera libéré par le chef Kilenga Saleh, un membre des basiKilenga une famille régnante de Lulenge, puis sera emmené chez son « petit frère » Thomas Kilenga Musafiri, chef de la zone de Lulenge, un des quatre secteurs du territoire de Fizi.
Grâce au groupe de Kilenga qui formera le noyau dirigeant du « maquis » du P.R.P., Kabila s'installe près de Kilembwe, chef-lieu du secteur de Lulenge, sur le mont Makanga. Près d'un village déserté du nom de Yokwe, il établira la base de « Hewa Bora » (du kiswahili hewa bora : « air frais » ou « atmosphère excellente ») construite par un villageois du hameau Milanga, Kakozi Saleh : juste quelques cases où vivront Laurent-Désiré Kabila, et, Gabriel Yumbu, Ildephonse Masengho et Jeanson Umba , trois des sept membres fondateurs du P.R.P.
La région de Kilembwe est non seulement difficile d'accès, mais elle a une tradition de résistance et de combativité ; l’esprit très patriotique et révolutionnaire de la société Babembe qui forme la majorité des organisateurs et des décideurs sur le terrain, créent d'excellentes conditions de base pour un « maquis » comme celui du P.R.P.
C'est à proximité de Hewa Bora sur le mont Esonga que le P.R.P. créera une autre base qui sera appelée « Hewa Bora II » ; c'est sur le mont Esonga que se trouvent les villages Tushombo et Mpiki .

Langues: 
Genre journalistique: 

Partager