mai
11
2015

Grands - Lacs: Kinshasa et Kampala demandent l’extradition du chef militaire Jamil Mukulu

Une délégation congolaise est arrivée dimanche 10 mai à Dar es Salam. Dans la capitale Tanzanienne, l'équipe conduite par le directeur de cabinet du ministre de la justice et garde des sceaux est allée négocier l'extradition de Jamil Mukulu. Le chef militaire du groupe rebelle ougandais d'obédience islamiste qui sévit dans le territoire de Beni, au Nord - Kivu. Il a été arrêté fin avril à la frontière entre la Tanzanie et le Kenya alors qu' il tentait de s' échapper. Kampala demande aussi son extradition. Des policiers ougandais séjournent également à Dar es Salam pour procéder à son interrogatoire mais pour le ministre congolais de la justice, le chef rebelle a commis plus de crimes en RDC qu' en Ouganda. S' il est condamné à mort par la justice congolaise, il ne sera pas exécuté ajoute Alexis Tambwe Mwamba .
Il est au micro de Jean Pierre KAYEMBE.

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 
Durée: 
00:01:10

Partager