mai
24
2016

Kinshasa : Elaboration d’une feuille de route pour la paix dans la région de grands lacs

kinshasa

kinshasa

Une feuille de route vers la paix dans la région des grands lacs est enfin établie. Elle a été présentée ce mardi au cours d’une table ronde régionale qui est organisée à Kinshasa par Oxfam Novib en collaboration avec le programme Impunity Watch dans le cadre du projet « Paix au-delà des frontières ».
Elysée Muzalia nous fait le point
Cette feuille de route résume les aspirations et les visions de paix dans la sous région des grands lacs. C’est aussi le fruit des consultations nationales qui ont impliqué les communautés à la base dans l’analyse des conflits qui les opposent, selon Céline BANKUMUHARI, chargée des plaidoyers à Oxfam dans le programme « paix au-delà des frontières ».
La paix est donc possible dans les trois pays de la sous région des grands lacs, estime Judith Verweijen de l’Institut de la Vallée du Rift et de l’université de Gand en Belgique ; mais à condition que les Etats démobilisent les groupes armés
Plusieurs autorités congolaises prennent part à cette table ronde de deux jours, entre autres le sénateur Moïse NYARUGABO. Celui-ci pense que cette feuille de route est une interpellation aux décideurs, en vue d’une paix durable dans la région.
Les grands lacs restent une région agitée par des flambées de violences interethniques. Depuis 1994, celles-ci ont engendré des conflits successifs.
Ils sont marqués par un déchaînement de combats, de massacres interethniques au Rwanda, tout comme au Burundi ; des pillages, de viols impliquant plusieurs pays et un imbroglio de groupes armés qui écument l’est de la RDC.
Cette table ronde régionale se tient à l’hôtel Béatrice dans la commune de la Gombe. Plusieurs autorités y prennent part, entre autres l’Ambassadeur du Rwanda en RDC, la Gouverneur de Bujumbura rural, le président de l’assemblée provinciale du Nord Kivu, mais aussi le vice gouverneur du Sud Kivu, le professeur Gabriel KALONDA.

Langues: 
Genre journalistique: 

Partager