mai
20
2016

La consolidation de la paix et la sécurité, une priorité pour l’ONELOP

Comme déjà annoncé, les dialogues inter Burundais recommencent ce 21Mai 2016. Les parties prenantes dans ces assises auraient déjà leurs invitations. Les uns ont manifesté leur indignation, récusant l’implication du Secrétaire Général de l’EAC dans l’organisation de ces assises ; c’est le cas du CNARED. Dans tout cela, la société civile demande que les participants mettent en avant les intérêts de la Nation.

Le Représentant de l’Observatoire National des Elections et des Organisation pour le Progrès, ONELOP, qui fait partie de la délégation burundaise, indique qu’ils vont plaider pour la consolidation de la paix, de la sécurité, de l’amour de la patrie et du renforcement de la Constitution et des Accords d’Arusha. Quant à la plaidoirie pour la réouverture des organisations de la société civile suspendues, JANGWA Gilbert Bécaud trouve qu’elles n’ont pas la chance aux dialogues avant leur amnistie ou acquittement.

JANGWA Gilbert Bécaud, Représentant de l’ONELOP

Langues: 
Genre journalistique: 

Partager