aoû
18
2016

LA FACILITATION A LA VOLONTE DE TRAITER RAPIDEMENT LA QUESTION BURUNDAISE SELON DOMITIEN NDAYIZEYE

Le report de la réunion des chefs des Etats membres de l'EAC n'est pas une intention de retarder une réponse à la crise burundaise. Le facilitateur a une volonté de terminer cette question le plus vite possible c’est du moins l’avis de l'ancien numéro 1 du pays Domitien NDAYIZEYE. Il trouve cependant que les burundais peuvent espérer une issue favorable.

DOM remy

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 
Durée: 
00:01:21

Partager