mar
06
2017

La ministre de la Santé déclare l‘épidémie du paludisme

JOSIANE_NIJIMBERE.jpg

Dr Josiane Nijimbere, ministre de la santé

Ce lundi après-midi, au cours d'un point de presse qu'elle a animé, la ministre de la Santé publique et de Lutte contre le Sida, docteur Josiane Nijimbere a déclaré épidémie du paludisme.
Docteur Nijimbere a révélé des chiffres jusqu’ici inconnus.

«Depuis le premier janvier au 10 mars de cette année, 796 personnes sont décédées alors que 1.800.000 personnes ont été atteintes par le paludisme.» Fait-elle remarquer.

La ministre Nijimbere affirme que ces chiffres montrent que le paludisme a connu une augmentation de 13% en considération de la même période pour 2016. Elle a par la suite sollicité l’aide des bienfaiteurs et un appui des partenaires pour contenir cette épidémie. La ministre affirme que son ministère a déjà préparé un plan de riposte qui a besoin d’être financé à plus de 31 millions de dollars.

Depuis l’année 2014, les cas de paludisme n’ont cessé d’augmenter. Dans un rapport rendu publique par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), près de 4000 décès avaient été recensés durant l’année 2016. Le même rapport parlait que le paludisme est le premier problème de santé au Burundi.

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 

Partager