aoû
31
2015

La poussée démographique n’est pas de pair avec le développement

Le Burundi est l’un des pays pauvres de la planète. Sa superficie est de 27 834Km2 avec plus de 9 millions d’habitats ; soit une densité moyenne de 354.3 habitats/Km2. De par les études déjà faites, le taux de fécondité est de plus de 6 enfants par femme. Le Gouvernement a adopté un Programmes National de Santé Reproduction (PNSR) mais les résultats ne sont pas encore visibles sur terrain. Les conflits fonciers se rapportent dans différents coins du pays à travers les ondes. Les enfants tuent leurs parents pour gagner à temps les héritages. Malgré la gratuité des écoles, les abandons scolaires se multiplient. Rare sont les familles qui parviennent à avoir au moins deux repas par jour. Les jeunes commencent à s’inquiéter sur l’avenir de la population Burundaise avec cette démographie.

Une Association Nationale pour le Contrôle de Naissance le Pilier pour le Développement du Burundi, A. N.C.P.D-Burundi, vient de naître avec comme mission de mener une mobilisation de la population en âge de procréer sur l’espacement et la limitation des naissances. Comme l’indique son secrétaire général, MUHIRWA Paul, cette mobilisation insistera sur l’adoption des méthodes contraceptives. Elle va couper court aux rumeurs sur ces méthodes contraceptives. Dans ce cas, il dit qu’ils vont collaborer avec les structures de santé et les confessions religieuses.

Comme une telle activité s’inscrit dans les obligations du PNSR, ANCPD-Burundi compte primer les adhérents de ces méthodes. Elle va instaurer une carte mutuelle de santé aux familles qui ont réussi le planning familial. Dans la mesure du possible, elle compte initier des micro-projets de développement communautaire pour encourager l’adhésion, renforcer les enseignements surtout à l’endroit des jeunes. Prouver les méfaits d’une mauvaise gestion des naissances. « Une main ne peut pas nourrir dix bouche dans un pays comme le Burundi » ; conclu-t-il.
Cette Association est composée de jeunes étudiants ainsi que des jeunes diplômés. Elle couvre toute l’étendue du Pays.

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 

Partager