avr
25
2016

L’association des jeunes pour la non-violence (AJNA) indignée par des assassinats ciblés au Burundi.

militaires.jpg

Pacifique Cubahiro

L’association des jeunes pour la non-violence au Burundi (AJNA) dénonce les tueries répétitives observées ces derniers jours au Burundi. Jean Nduwimana, président de cette association lance un appel à tous les protagonistes de s’asseoir ensemble et résoudre leurs différends pour que le Burundi puisse recouvrer la paix.

Suivez Jean Nduwimana president d’AJNA.

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 

Partager