fév
25
2016

Le gouvernement cherche un remède durable à la question des enfants de la rue

Gasinzigwa.jpg

Ministre Oda Gasinzigwa

Les enfants de la rue augmentent du jour au jour malgré des mesures prises par le gouvernement.
Parmi ces mesures, il y’a le rassemblement de ces enfants dans des centres de transit où ils sont rééduqués et renvoyés dans leur familles de provenance ou dans des familles d’adoption.
Certains de ceux provenant de ces centres de transit retournent dans la rue juste après leur rééducation. Ils y trouvent d’autres, encore plus rejetés par leurs propres familles.
Ces enfants sont exposés à de multiples dangers. Après s’être drogués, ils commettent pas mal de délits. Ils volent, violent et deviennent des délinquants.
« C’est un grand problème préoccupant et faisant la priorité du gouvernement ces jours-ci », dit la Ministre Oda Gasinzigwa du Ministère du genre et de la promotion de la femme (MIGEPROF).
Cette question faisait grand objet de la table ronde entre le MIGEPROF, les organisations gouvernementales et non-gouvernementales pour voir comment y mettre fin.
« Nous avons des ministères, des organisations et biens des associations, tout ça pour pouvoir mettre en application notre volonté de ne plus voir les enfants dans la rue et nous y mettons toute notre force », renchérit Mme Oda Gasinzigwa.
Parmi plus de 3000 enfants déjà regroupés dans 33 centres de transits, plus de 2000 ont été adoptés dans des familles, et le reste se fait toujours chercher des familles d’accueil.
Adeline Umutoni, Isango Star

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 

Partager