juin
03
2016

« Le processus de renormalisation des relations avec l’Union Européenne se poursuit » ; a indique le Ministre Burundais des relations extérieures.

Depuis que le Burundi est plongé dans la crise, il s’est isolé de la Communauté Européenne. Cette dernière a du même prendre des sanctions contre le Burundi. Elle a suspendu son aide financière au Gouvernement.

Répondant aux questions des journalistes, le Ministre des relations extérieures a indiqué ce mardi que le processus de renormalisation des relations avec l’Union Européenne se poursuit. Toutefois, Ambassadeur Alain Aimé NYAMITWE a rappelé que la Communauté Européenne a violé les principes conventionnels surtout basés sur le respect de la souveraineté d’un pays. « Nous ne sommes pas d’accord avec une série de choses, une série de comportements, une série de déclarations que certains acteurs au sein de l’Union Européenne ont émis ou opposés parce que nous estimons que les traits fondamentaux des relations internationales ont été violés en ce qui concerne tout au moins la souveraineté des Etats » ; a-t-il exprimé. Il a réaffirmé que le Burundi veut garder de bons rapports avec l’Union Européenne moyennant le respect des conditions bilatérales.

Suivez à ce propos le Ministre Alain Aimé NYAMITWE.

Langues: 
Genre journalistique: 

Partager