jui
07
2015

Le sommet de Dar-es-Salaam recommende entre autre le repport des élections au 30 Juillet et la formation d'un gouvernement d'Unité Nationale

EAC.jpg

Rfi

Yoweli Museveni comme nouveau médiateur, report des élections à deux semaines de la date qui était prévue pour les présidentielles, faire un gouvernement d'Unité Nationale pour le président qui sera élu, avec ceux qui ont participé et ceux qui n’ont pas participé aux élections; mais aussi accepter le désarmement des milices sous la surveillance d’observateurs militaires de l’Union africaine et une mission des pays des Grands Lacs pour vérifier des allégations de présence de rebelles FDLR au Burundi , telles sont les recommandations du 3ème sommet de Dar-es-Salaam sur la crise politico-sécuritaire actuelle du Burundi. Ils demandent enfin l’engagement de ce nouveau gouvernement de respecter l‘accord d’Arusha et de ne pas modifier la Constitution.
La Communauté Est Africaine(EAC) ayant la totalité de cinq présidents, deux seuls , le tanzanien Jakaya Mrisho Kikwete et son homologue Ougandais Yoweli Museveni, étaient présents à ce sommet de l'EAC. Les trois autres , empêchés, si l'on en croie à leurs excuses , avaient délégué respectivement les ministres des affaires étrangères respectives.

Adeline Umutoni de la Radio Isango Star

Langues: 
Genre journalistique: 

Partager