sep
05
2015

L’Eglise catholique tient à son principe d’anti avortement

Après avoir permis aux prêtres d’absoudre le péché d’avortement dans le cadre de l’année de la grâce de la miséricorde, l’évêque de Kabgayi Mgr Smaragde Mbonyintege a déclaré que la position de l’Eglise catholique sur la question de l’avortement n’a jamais changé.

"Le pardon accordé au péché d’avortement ne signifie pas que l’Eglise a fait fi de l’acuité du péché d’avortement et de ses conséquences sur l’avenir de l’individu", a—t-il indiqué à Saturday times.

Cependant, au 1er septembre dernier, le Pape avait instruit les prêtres du monde entier qu’ils avaient pleins pouvoirs d’indulgence pour les péchés d’avortement au cours de cette année de grâce qui commence le 8 décembre 2015.

Dans le Code pénal rwandais, l’avortement provoqué est un crime punissable de 1 à 3 ans de prison et d’une amende de 50 à 200.000 francs.

Langues: 
Genre journalistique: 

Partager