sep
01
2015

Les politiciens doivent adopter la logique du gagnant-gagnant pendant les processus électoraux

L’Initiative et Changement-Burundi Tugenderubuntu a organisé les 31 Août et 01 Septembre 2015 un atelier à l’endroit des différents acteurs politiques. L’objectif dudit atelier était de faire une rétrospection pour examiner ce qui a marché et ce qui n’a pas marché durant le processus électoral dernier, afin de jeter les bases d’une préparation d’un meilleur processus électoral à venir. Des exposés et des débats libres ont eu lieu sur le déroulement des dernières élections. La majorité des participants ont convergé sur le fait que les derniers scrutins n’étaient pas démocratiques.
Dans son exposé, Fr Emmanuel Ntakarutimana, a indiqué que le Burundi doit faire face aux retombées du processus électoral en déplorant les pertes en vies humaines, les séquelles psychologiques de différents traumatismes, les dommages causés par les destructions des infrastructures, la perte des biens et la désarticulation du capital social. « Nous ne devons pas continuer à cheminer comme nous ne pouvions pas tirer des leçons de l’expérience du passé », a-t-il expliqué.Iil a cité différents processus électoraux qu’a connus le Burundi et qui se sont tous suivis des violences. « L’exercice de réflexion et d’évaluation de ce qui nous est arrivé n’est pas un exercice facile », a-t-il fait remarquer. L’important, selon lui, est de se rassembler pour retisser le tissu du pays et relancer la marche de l’histoire vers la culture de la démocratie.
Frère Ntakarutimana, ancien patron de la CNIDH, a rappelé que le processus électoral est un cycle de 5ans et que nous devons alors nous préparer pour les élections de 2020. « Il faudra penser à un mécanisme de thérapie au niveau social, au niveau politique pour que nous puissions essayer de dépasser les séquelles de ce qui nous est arrivé », a-t-il souligné. Il a interpelé les opposants politiques à reconnaître qu’ils doivent vivre ensemble sur ce territoire national et à développer la logique du gagnant-gagnant en tenant en compte les différentes composantes sociales.
Les autres participants ont emboité le pas en disant que de telles réunions sont à améliorer. Ils ont arrivé à proposer qu’il y ait un organe compétent pour les contentieux électoraux, à l’instar des cours spéciales.
L’asbl Initiative et Changement-Burundi Tugenderubuntu est une organisation de la société civile burundaise qui s’est fixée comme objectif global la promotion de valeurs morales, fondement de toute société démocratique en passant par le dialogue politique, la résolution pacifique des conflits et l’accompagnement des processus électoraux afin qu’ils débouchent sur des élections libres, transparentes, paisibles et acceptés par tous.

Langues: 
Genre journalistique: 

Partager