jui
18
2016

L'UPRONA dirigé par NDITIJE accuse le gouvernement de rendre difficile le dialogue en posant des conditions

Le gouvernement n'a pas la volonté d'aller de l'avant dans le dialogue inter burundais qui se déroule à Arusha. c'est du moins le constat de Tatien SIBOMANA porte parole du parti UPRONA non reconnu par le ministere de l'interieur. il demande à la mediation d'assumer ses responsabilités en cas d'échec.

TATIEN SUR ARUSHA

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 
Durée: 
00:02:56

Partager