mai
15
2015

Nouveau carnage à Beni: La société civile maintient les journées ville morte illimitées.

Au lendemain de ce nouveau massacre qui aurait fait une vingtaine de morts selon un bilan de la société civile, des autorités politico-administratives, des responsables de l' armée, de la mission de l' ONU et de la société civile ont visité jeudi le lieu du drame. La délégation a pu échanger avec les rescapés qui ont fait des témoignages émouvants. Coté société civile, son président n' a plus levé la mesure des journées villes mortes illimitées.
Le pasteur Gilbert KAMBALE se justifie au micro de Jonas MBAYAYE, correspondant de la rtga à Beni.

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 
Durée: 
00:01:12

Partager