aoû
03
2015

Parlement : La session extraordinaire se clôture sur fond de divergences

Lendemain de session extraordinaire plein d’interrogations au parlement congolais ! Le sujet défraie la chronique en ce début de semaine à Kinshasa. Très attendue pour l’examen et l’adoption de la loi portant répartition des sièges pour les élections locales d’octobre prochain, la session extraordinaire convoquée sur demande du président KABILA s’est clôturée le weekend à Kinshasa sur un gout de l’inachevé. En effet, le projet adopté à l’assemblée nationale ne l’a pas été au sénat faute de quorum. Et du coup, c’ est le blocage qui s’ installe. A l’Assemblée Nationale, on évite des conclusions hâtives. Son président dit attendre la correspondance du sénat avant de tirer les conclusions juridiques. Cette situation place la commission électorale dans l’impasse. La CENI attendait cette loi pour organiser les élections locales et municipales d’octobre prochain. A l’opposition, le rejet non dit de cette loi se fête. « La loi rejetée doit être renvoyée à la session de septembre » lâche Grégoire LUSENGE. Le vice – président des libéraux démocrates chrétiens pense qu’ il revenait plutôt à la centrale électorale de présenter les annexes de la loi et non au gouvernement. Il rappelle que l’ opposition demande toujours l’ enrôlement de nouveaux majeurs.
Grégoire LUSENGE est au micro de Jean Pierre KAYEMBE

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 
Durée: 
00:01:51

Partager