mai
13
2015

RDC: L’évaluation du vice-premier ministre Evariste Boshab pour stopper les massacres en territoire de Beni

Le vice-premier ministre et ministre de l’intérieur a regagné Kinshasa après deux jours de travail à Beni où la population s’est révoltée après un nième carnage des civils par les rebelles de l’ADF.
La société civile se dit satisfaite que le gouvernement de Kinshasa a fait le déplacement de Beni pour écouter leur cahier de charge. Gilbert Kambale, président de cette société civile, invite ainsi la population à reprendre le travail et lever le mot d’ordre de grève. Il prévient que la société civile jugera le gouvernement de Kinshasa aux actes. En attendant, précise Gilbert Kamabale, il faut changer la chaine de commandement de l’opération Sukola1 qui n’a pas réussi à protéger les 430 personnes tuées par les rebelles ADF dont 150 à Beni-ville.
Le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), formation politique du Président Joseph Kabila exige aussi le changement et la relève des militaires de l’opération Sukola1 qui lutte contre les rebelles Ougandais de l’ADF. Le secrétaire fédéral du PPRD, l’ancien ministre provincial, Charles Kalwahi parle des militaires qui ont combattus depuis une année et qui doivent être relevés. Il est ici au micro de notre permanent a Beni YASSIN KOMBI de KIVU1.

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 
Durée: 
00:01:01

Partager