juin
10
2015

Rwanda: L'organe d'autorégulation des médias se dit très inquiet de l'emprisonnement du journaliste rwandais au Burundi

Après avoir su que le journaliste Besabesa Étienne Mivumbi avait une mission de sa Radio, mission de faire un reportage sur le trafic transfrontalier Rwanda-Burundi ,dans le district de Kirehe ; après avoir su que ce journaliste s'est fait arrêté par les forces de la sécurité du Burundi étant entrain d’exercer son métier quotidien , l’organe d’autorégulation des médias rwandais (RMC, Rwanda Media Commission) a sortit un communiqué de presse ce mardi, demandant la liberté immédiate de ce journaliste.
Dans ce communiqué de presse, RMC se base sur les accords internationaux sur les droits de l'homme mais aussi sur la nouvelle loi du Rwanda portant sur la liberté de la presse pour demander au gouvernement Rwandais d'envisager des négociations avec le gouvernement du Burundi afin de faire libérr le journaliste Besabesa Étienne.
Le directeur de la Radio Izuba, Aimable Rwigamba affirme que la rédaction de sa Radio avait bel et bien donné la dite mission à ce journaliste, mais il fait savoir que la mission n'était pas de traverser la frontière.
Du coté du Burundi, Le procureur de la république dans la province de Muyinga affirme que le journaliste Besabesa Etienne Mivumbi est emprisonné dans cette province et qu'il est accusé d'avoir franchi la frontière et d'exercer son métier sur le sol Burundais sans aucune autorisation.
Ernest Nduwimana n’est pas favorable à l'idée de transférer ce journaliste dans son pays d’origine. Selon lui, une faute commise sur le sol Burundais est puni par la loi burundaise.
Adeline Umutoni, Infos Grands Lacs

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 

Partager