aoû
31
2015

Uvira : mort du commandant du groupe rebelle Maï Maï

fardc.jpg

Des éléments FARDC en liesse

Le major Bede Rusagara, commandant du groupe rebelle Maï Maï est mort. Ce «redoutable seigneur de guerre terrorisait la population » dans la plaine de la Ruzizi et les moyens plateaux d’Uvira. Cette information est livrée par l’Administrateur du territoire d’Uvira, à l’issu du Conseil de Sécurité territorial tenu ce dimanche 30 août2015.
Selon cette autorité, le major Bede Rusagara, commandant du groupe Maï Maï « BEDE » a été blessé l’après – midi du samedi 29 août 2015 lors d’un échange des tirs avec les éléments des FARDC, en plein centre commercial au quartier Mulongwe, dans la cité d’Uvira. Il est parvenu à s’échapper à bord d’une voiture pour tenter de se cacher dans une maison au quartier Kakombe, où il a été arrêté. Transféré dans une structure médicale au quartier Kimanga, le major Bede Rusagara a succombé à ses blessures plus tard dans la soirée.
La majorité de la population d’Uvira en général et celle de la plaine de la Ruzizi en particulier indique que non seulement le major Bede Rusagara refusait de rejoindre l’armée régulière, mais aussi et surtout terrorisait les habitants dans la plaine de Ruzizi et des moyens plateaux d’Uvira. Et, selon leurs témoignages, les usagers de la route RN5 étaient parmi les cibles de ce Maï Maï et son groupe.
Le major Bede Rusagara était accusé de plusieurs actes de vandalisme, de vol, de raquette, et même de meurtre dans l’entité où il était opérationnel.
Lucien KANANA, Radio le Messager du Peuple

Langues: 
Genre journalistique: 
Thématiques: 

Partager